Rencontre avec les élèves :

L’école idéale :
« Les devoirs en classe : oui ce serait bien ! mais pendant les heures de classe ! » (un élève)
« Les devoirs, ça sert à bien se préparer pour plus tard, pour avoir un bon travail » (un élève)
« J’aimerai faire plein d’activités à l’école : du sport, de la littérature, des maths, de l’anglais, des roues…et ceux qui savent faire, apprendraient aux autres » (un élève)
« 1 bonbon pour chaque « très bien », et un dentiste à l’école ! » (un élève)
« Faire une fête à la rentrée des classes ! » (un élève)
« Il faudrait une salle de détente pour les enfants, pour déstresser avant les contrôles » (un élève)
« Les méchants auraient des cours pour devenir gentils ! » (un élève)
« J’aimerais avoir plus de cours de chant ! » (un élève)
« On aimerait avoir des délégués dans chaque classe » (un élève)
« J’aimerai que mes parents viennent dans l’école. Ils pourraient nous aider à faire les devoirs, on pourrait partager des moments de fête » (un élève)

Rencontre avec les parents d’élèves
« C’est une expérience très intéressante de venir partager des moments avec les enfants et les enseignants. Ce sont des moments appréciés de tous. » (un parent)
« Quel rôle l’Education nationale souhaite donner aux parents ? » (un parent)
« C’est très compliqué parfois d’accompagner les enfants dans les devoirs » (un parent)
« Il y a de l’injustice dans l’école d’aujourd’hui car on n’a pas tous la possibilité d’aider nos enfants pour les devoirs. » (un parent)

Sur les devoirs faits :
« Les devoirs faits à l’école permettraient de remettre de l’équité, de la paix dans les familles » (un parent)
« Le monde a évolué, mais j’ai le sentiment que rien n’a changé au collège» (un parent)
« Faire les devoirs à l’école serait une bonne chose, s’il y a des moyens » (un parent)
« Des devoirs plus proches de la réalité, moins théoriques » (un parent)
« Apprendre à utiliser les outils numériques à bon escient, pour alléger les cartables, pour être plus moderne » (un parent)
« Utiliser les écrans, oui mais pas exclusivement ! » (un parent)
« Il faudrait instaurer plus de discussion entre les parents et les équipes pédagogiques pour partager le même discours sur l’usage du téléphone, des écrans… » (un parent)
« Interdire les portables à l’école, un mal nécessaire ! (un parent)

Comment attirer les parents à l’école ?
« Faire venir les familles aux réunions à l’école, un contrat à passer dès le début de l’année ? » (un parent)
« Trouver un moyen ludique pour faire venir les parents à l’école ? » (un parent)
« Des principes éducatifs à partager » (un parent)
« Remettre des interdits à l’école » (un parent)
« L’école sert à penser par soi-même, à avoir le choix pour son avenir » (un parent)

Rencontre avec les enseignants
« Une enseignante PDMQDC, c’est un confort important quand on a des classes chargées » (une enseignante)
« Les enfants gagnent en confiance quand on est plus nombreux (enseignants) en classe » (une enseignante)
« Le dispositif PDMQDC : un moyen d ‘échanger les pratiques, de prendre du recul sur sa classe, une prise de parole facilitée, une prise de confiance, que chaque enseignant devrait saisir. » (une enseignante)
« Des ateliers pour être au plus proche des élèves, des groupes plus petits pour la production d’écrits, la manipulation d’outils mathématiques » (une enseignante)
« Grâce au travail en petits groupes, nous avons des temps de lecture privilégiés » (une enseignante)
« Nous aimerions avoir l’aide de partenaires pour gérer le quotidien à l’école » (une enseignante)
« Un regard croisé avec les services sociaux, médicaux, la justice permettrait de mieux comprendre l’enfant, et pour nous, de mieux enseigner, d’avoir la bonne attitude avec l’enfant. » (une enseignante)
« On se trouve démunis, parfois, devant certaines situations. » (une enseignante)
« On attend que les professionnels (sociaux) nous guident dans certaines situations. » (une enseignante)
« Voir grandir son enfant, une richesse pour les parents qui suivent l’école » (une enseignante)
« Des élèves à besoin particulier inclus en milieu ordinaire sont parfois bloqués dans leurs apprentissages, « en souffrance » dans leur relation aux autres s’ils ne sont pas bien pris en charge. Ils ne profitent pas de l’école. » (une enseignante)